Visiter Grenade, ville de l’Alhambra

jardins generalife alhrambra grenade

Et voilà, il est déjà temps d’écrire sur la dernière étape (last but not least!) de mon road-trip andalou : Grenade (ou Granada). Cette ville a un charme certain, l’Alhambra y est forcément pour quelque chose, mais j’ai également adoré découvrir les quartiers de Sacromonte et de l’Albaicín. Visiter Grenade était une magnifique étape et j’en garderai un excellent souvenir. Petit retour sur les choses à faire à Grenade !

Grenade, ville de l’Alhambra

Evidemment, je suis obligée de commencer mon article par le sublime, le merveilleux, l’incroyable Alhambra ! Il est interdit de visiter Grenade et de ne aller à l’Alhambra ! C’est une des plus belles choses que j’ai jamais vu. J’ai vraiment ressentie beaucoup d’émotions face à la grandeur et la beauté de ce lieu et cela aurait été une grande erreur de le rater. Prévoyez bien une demi-journée consacrée à l’Alhambra mais surtout, réservez votre billet longtemps avant votre visite. En été, ils peuvent partir des mois à l’avance. L’Alhambra est divisé en 5 parties : la forteresse, le palais des Nasrides, le palais de Charles V, les jardins et le Generalife. Sachez que l’horaire communiquée sur votre billet et celle à laquelle vous devez vous présenter pour votre visite du palais des Nasrides (il faut se présenter environ 20 minutes avant dans la file d’attente). Pour le reste, l’horaire est libre, tant que vous avez votre billet vous pouvez circuler entre les différentes parties de l’Alhambra avant ou après votre visite du Palais des Nasrides.

Alhambra de Grenade – 14€

Admirer le coucher du soleil sur l’Alhambra

Au coucher du soleil, l’Alhambra se couvre d’une couleur orangé. Rendez-vous dans l’Albaicín pour profiter du spectacle ! Il existe plusieurs miradors, je me suis rendue au mirador de San Nicolas mais ce n’était pas le meilleur choix. Le mirador est très touristique, il y avait énormément de monde. On m’a conseillé le Mirador de San Miguel Alto, plus difficile d’accès mais parait-il beaucoup plus tranquille !

Visiter Grenade : le centre historique

Les souks

Visiter les souks de Grenade, c’est se sentir un peu comme au Maroc. Bon, ils proposent tous les mêmes produits, mais c’est assez cocasse, on se sent vraiment comme à Marrakech. Les souks se trouvent dans la Calle de la Calderería ou encore la Calle de Zacatín.

Si vous choisissez de monter à l’Alhambra par la Calle del Correo Viejo vous aurez aussi l’occasion de faire un peu de shopping dans ces petites boutiques arabes.

La cathédrale

Rendez-vous à la superbe cathédrale de Grenade et faites-en le tour pour l’admirer sous tous ses angles. Devant la cathédrale, vous trouverez la Plaza de las Pasiegas, une agréable place où vous pourrez faire une petite pause assis sur les marches.

Où manger, où boire, des places pleines de vie

Si vous cherchez des places animées, pour aller boire un verre ou dîner, je vous conseille de faire un tour sur la Plaza Bib Rambla, la Plaza Romanilla ou encore la Plaza Pescadería. J’ai aussi repéré la Calle Navas, très animée et pleine de restaurants. Je n’ai pas eu l’occasion d’y manger car c’était déjà fait mais si j’avais su, c’est sûrement dans cette rue que j’aurais décidé de faire une pause.

Jardins botaniques et Université

Dans la vieille ville se trouvent les jardins botaniques que je n’ai pas pu visité car ils sont fermés le week-end. Ils sont annexés à l’Université de Grenade, profitez-en pour jetez à œil à ce très beau bâtiment !

Monter à Sacromonte pour découvrir les maisons troglodytes

Le quartier de Sacromonte est aussi un incontournable de Grenade. Il s’agit de l’ancien quartier gitan, perché sur une colline en face de l’Alhambra. J’ai beaucoup aimé visité ce joli quartier typique, un peu fantaisiste, aux façades très blanches et décorées de bleu. Il a une particularité : c’est le quartier des grottes et des maisons troglodytes (des maisons creusées dans la roche). Il parait qu’on peut en trouver sur Airbnb pour y séjourner, je n’ai pas eu cette chance alors pour pouvoir entrer dans ce type de maison, j’ai décidé d’aller visiter le Musée des Maisons Troglodytes. C’est une visite assez amusante, on y découvre comment été organisées les maisons à l’époque où les gitans vivaient dans ce quartier. Demandez le guide d’informations dans votre langue, il contient de nombreuses anecdotes intéressantes !

Après cette visite, vous pouvez continuer votre ascension de Sacromonte pour découvrir l’Abbaye. La montée est abrupte, la marche un peu difficile, mais une jolie vue comme celle que vous obtiendrez au sommet se mérite !

Musée des maisons troglodytes – 5€

Abbaye de Sacromonte – 4€

Flâner dans les jolies ruelles de l’Albaicín

Le quartier de l’Albaicín, ancien quartier arabe de Grenade est aussi un lieu que j’ai beaucoup aimé. Ces petites ruelles sont pleines de charme. J’y suis allée tôt le matin, il y avait peu de monde dans les rues, seulement quelques locaux qui étaient d’une gentillesse incroyable. Dès que je sortais ma carte, ils venaient vers moi me demander ce que je cherchais, ou encore me conseiller de visiter tel ou tel endroit. J’ai été vraiment agréablement surprise par la chaleur humaine de ces gens, qui pourtant doivent supporter bons nombres de touristes tout l’été.

Pour monter dans ce quartier, j’ai emprunté la Carril de la Lona. De cette rue, on a un très jolie panorama sur le centre de Grenade, ce qui était d’autant plus agréable le matin, à observer le calme d’une ville qui se réveille.

J’ai continué la balade en passant par la jolie Placeta de las Minas puis jusqu’à la Plaza Larga (c’est sur ce chemin que j’ai rencontré une multitude d’adorables locaux). La Plaza Larga est très mignonne, il y avait même un petit marché. J’ai ensuite continué à me promener sans but précis dans ces ruelles pleines de charmes, j’ai adoré la balade.

Balade le long du Rio Darro jusqu’à la Plaza Nueva

Je suis descendue de l’Albaicín par l’une des petites rues perpendiculaire à la Calle San Juan de los Reyes. C’est ainsi au hasard que je suis arrivée au bord du Rio Darro. J’ai beaucoup aimé le cadre au bord de cette rivière, avec les petits ponts de pierre. Vous pouvez visiter les bains arabes. De là, vous pouvez aussi marcher jusqu’à la Plaza Nueva, une grande place animée. Sur cette place, il y a des restaurants qui m’ont semblé très touristiques. Si vous chercher à faire une pause, je vous conseille de monter juste au dessus de la place, Plaza Santa Ana, là je me suis arrêté au bar El Rinconcillo, où les tapas sont offerts à chaque bière commandée (c’est souvent le cas à Grenade). Les tapas n’avaient rien d’extraordinaires, c’était simple, mais le service était très sympathique et ce n’était vraiment pas cher !

Et voilà… après Séville, puis Cordoue, c’est sur cette belle escapade à Grenade que s’est achevée mon voyage en Andalousie. J’ai vraiment adoré découvrir cette région, je me suis sentie tellement dépaysée dans un pays si proche du notre. Il y a encore de nombreuses villes que j’ai envie de connaitre là-bas et il est certain que cela me donnera encore des dizaine de raisons d’y retourner prochainement !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut